L’anxiete peut-elle aggraver la sciatique?

La douleur qui se produit lorsque vous avez une éruption sciatique peut-être aveuglante. Elle peut être une telle douleur intense qu’elle induit une panique ou une crise d’anxiété. Au cours d’une crise d’anxiété, les nerfs qui sont déjà affaiblis par la sciatique sont mis encore sous une pression plus intense, ce qui la rend encore beaucoup plus faible. Vos muscles aussi physiquement serré, cause une douleur importante aux muscles qui sont déjà étirés au-delà de leur capacité normale. Alors oui l’anxiété peut aggraver la sciatique

La sciatique est causée par la compression du nerf principal qui coule à l’arrière de la jambe. Une crise d’anxiété (le stress, la peur et d’autres problèmes émotionnels) affecte votre corps tout entier en se traduisant en tension et en panique. Lorsqu’une crise d’anxiété commence à influer sur votre musculature, le nerf est souvent l’une des premières parties du corps à souffrir. Une crise d’anxiété peut pousser les muscles à ce serré conduisant à l’étirement et la compression du nerf et causant ainsi des douleurs dans le corps.

  • Effets physiologiques du stress et de la douleur émotionnelle anxieuse

Le corps réagit au stress physiquement, émotionnellement et mentalement. Physiquement, il peut causer de l’hypertension artérielle, le diabète, des maux de tête, des maladies cardiaques et une grande variété d’autres problèmes. Émotionnellement, il peut causer la dépression, l’anxiété, et même des phobies. Mentalement, le stress réduit la capacité du cerveau à surmonter tous ces symptômes et conduit à une vie insatisfaite et malheureuse pour les personnes souffrant de stress.

  • La sciatique

La sciatique est une condition qui n’est pas en fait une maladie ou une blessure par elle-même. C’est en fait un symptôme d’autres problèmes médicaux. Il présente comme douleur, picotement, engourdissement, ou faiblesse dans les jambes ou le bas du dos et des fesses. Le nerf est aussi causé par une restriction ou des blessures. La restriction du nerf est primaire et est causée par des muscles serrés ou foulés.

  • Massage et thérapie neuromusculaire

Le massage et d’autres thérapies neuromusculaires sont précieux quand vous avez un taux d’anxiété élevé en raison de leur capacité à réduire les effets du stress anxieux sur le nerf et soulager une grande partie de la douleur et la souffrance qui vient avec elle. Grâce à des techniques savantes, une thérapeute peut manipuler les tissus mous du corps et d’obtenir un résultat positif sur votre tension et sur votre état de stress. Ces thérapies fonctionnent mieux si elles sont employées sur une base régulière pour améliorer constamment vos conditions stressantes.

  • Thérapies complémentaires

Des modalités supplémentaires peuvent augmenter l’efficacité du massage pour la douleur. La méditation et les techniques de relaxation aident votre esprit à se détendre et ont un impact très important sur votre état anxieux, en le faisant diminuer. L’aromathérapie est une autre façon de conditionner le cerveau pour se détendre dans des situations stressantes. Le fait même d’avoir une bougie parfumée sur votre bureau au travail aidera votre cerveau à laisser les pensées stressantes et se concentrer sur des pensées plus détendues. Et tout ceci vous aidera à baisser votre anxiété et ainsi vous épargnera des douleurs.